www.cafe.edu

Énigme de grammaire.
Tous les jours, une nouvelle énigme.

Ses habits, toujours à la mode, s'en distanciaient toutefois, pour ce qui est du corsage.
Les gazelles, bondissant plus librement, distançaient maintenant leurs poursuivants.

Ceux qui envoient leur réponse reçoivent un corrigé et parfois un courriel adapté aux questions qu'ils se sont posées.
Réponse:
Adresse électronique (courriel):

Énigme précédente.

Pourquoi pyjama à pantalon et pantalon de pyjama sont-ils si proches de forme et si éloignés de sens? À cause de à et de?

CORRIGÉ EXEMPLATIF
Les deux prépositions sont aussi proches que possible; structuralement, elles se placent entre les actants directs (sujet et objet) et les circonstanciels, explicites. On ne doit donc pas leur attribuer les différences de sens (Voir le Tableau des subordonnants, interaction 21).
   Ceci dit, quelle est cette différence? Le référent n’est-il pas le même? C’est un vêtement de nuit deux pièces pour homme ou femme... On dira l’un ou l’autre correctement. Indistinctement?
   Non. Le premier est l’ensemble du référent, les deux pièces; le second, la pièce qui couvre les jambes. Le pantalon seulement.
   Est-ce à cause de l’ordre des mots, de la syntagmatique (branche de la syntaxe)? Apparemment oui, puisque l’on a deux substantifs et que le premier des deux désigne normalement la substance dont l’autre dépend par les vertus de la préposition. Celle-ci révèle ici que pyjama à pantalon permet de relier les deux substantifs de manière que le second qualifie le premier. À = avec, en quelque sorte. Mais pantalon de pyjama fait prendre au second le dessus pour le sens. Le pyjama a un pantalon. C’est de celui-là qu’il est question. Dans la substance pyjama, n’est visée que la partie, tout aussi substantielle, pantalon.

Abrégé de grammaire et index terminologique.

Le français expliqué, cours conversationnel.

Copyright © 1998-2006 C.A.F.É.