www.cafe.edu

Énigme de grammaire.
Tous les jours, une nouvelle énigme.

À propos de Elle s’est faite belle, où l’accord de fait semble contraire à une directive grammaticale qui veut fait invariable, il est proposé dans ce blog une série d’exemples qui ont l’intérêt de mettre cet accord en relation avec le sens.
Elle s'est fait belle ta fille, en grandissant (la vie et la nature l'ont rendue belle).
Elle s'est faite belle dans la salle de bain (elle s'est coiffée et maquillée elle-même).
Elle s'est fait conciliante (l'expérience lui a appris que c'est plus utile).
Elle s'est faite conciliante (elle s'est mordu la langue en comprenant que tout le monde était contre elle).
Elle s'est fait à son nouveau travail (elle a pris l'habitude sans problème).
Elle s'est faite à son nouveau travail (l'adaptation lui a demandé un effort sur elle-même).
Adoptez-vous ce point de vue? Le rejetez-vous? Pourquoi?

Ceux qui envoient leur réponse reçoivent un corrigé et parfois un courriel adapté aux questions qu'ils se sont posées.
Réponse:
Adresse électronique (courriel):

Énigme précédente.

Je sens le besoin d'argumenter, quand mon point de vue n'est pas partagé.

Ne vaut-il pas mieux enlever la virgule ? Et préférer lorsque ?

CORRIGÉ EXEMPLATIF
Laisser la virgule donnerait un sens forcé. On déclarerait un besoin actuel. Et ce serait anormal d’ajouter quand puisque c’est maintenant. D’ailleurs, on inverserait les deux assertions si on voulait les garder séparément et cela donnerait un sens clair: «Quand mon point de vue n’est pas partagé, je sens le besoin d’argumenter.»
   Tel n’est pas, cependant, le sens visé. Il faut voir ce qui est thème et ce qui est prédicat de la phrase sans virgule, faite d’une seule assertion. Pas d’inversion, en ce cas: la place d’une complétive de temps est de suivre le groupe verbal. Mais quand est la conjonction minimale de temps. S’agit-il d’une circonstance sans plus? On dit à quel moment on sent le besoin d’argumenter. La question posée, le thème de l’assertion, c’est: «Quand est-ce que je sens le besoin d’argumenter?» La complétive répond à la question: elle est le prédicat. C’est la raison pour laquelle il est plus soigné de préférer lorsque.

Abrégé de grammaire et index terminologique.

Le français expliqué, cours conversationnel.

Copyright © 1998-2006 C.A.F.É.