www.cafe.edu

Atelier de phrase.

Tous les jours, une phrase à réécrire.

Que... que... (Superposition de complétives) C’est demain que tu m’as dit qu’il allait faire beau.

Saisir ici vos propositions d'amélioration ou d'adaptation personnelle.

Proposition:
En retour, vous trouvez ici un corrigé et parfois vous recevez un courriel adapté à votre propre réaction.
Adresse électronique (courriel):

Phrase précédente.

Casse leur les dents, dit un psaume de David.
Pas de trait d’union?

CORRIGÉ EXEMPLATIF
Mieux vaut, dans un récit, laisser planer un doute sur la suite, suspendre l’issue, en sorte que chacun doive poursuivre s’il veut savoir laquelle de ses hypothèses était la bonne.
Par contre, laisser pressentir l’issue donne au lecteur de l’impatience: il voudrait y arriver plus vite.

CONSEILS

1. Imaginer du contexte. Qui peut parler ainsi, et à qui, dans quelles circonstances, pour quel type de publication? Que devrait-il dire? De quelle manière?
2. Ordre des idées. Se placer au point de vue du lecteur de façon à amener les notions à son esprit progressivement.
3. Vérifier le choix des mots, leur emplacement, les fonctions syntaxiques.
4. S'assurer des accords et de l'orthographe. On peut proposer des améliorations d'ensemble ou de détails.

De la dissertation à l'oeuvre littéraire, cours conversationnel

Commande du cédérom Écrire.

Copyright © 1998-2006 C.A.F.É.